DÉMARCHE ARTISTIQUE

MARIE-CLAUDE GOULET

Le monde animal, du fond de la mer jusqu'au ciel, lui a toujours inspiré des récits et contes fantastiques. Exprimés de manière figurative et fantaisiste, ses animaux ne sont pas limités par la normalité. Ils symbolisent pour elle l'acceptation de la différence, l'authenticité, l'individualité. De façon encore plus intime, ils rendent hommage à l’unicité et à la sensibilité qu'ont en commun ses deux fils (l’aîné est autiste, l'autre est artiste).


Elle crée dans un esprit joyeux, et ses œuvres flirtent délibérément avec une influence de bande dessinée. Son approche technique est stimulée par la découverte et l'ouverture. Elle laisse le médium parler, sans vouloir toujours le contrôler, pour accueillir certaines surprises, laissant libre cours à l'imperfection, à la liberté de l'œuvre, et à sa propre évolution comme artiste.


Elle peint de manière gestuelle, expressive, au pinceau, à la spatule, à l’aérosol.  Afin d’accentuer certains traits de caractère de ses bêtes, elle joue avec les textures, les couleurs, les différents finis de vernis, les éclats iridescents ou métalliques, les feuilles d'or ou d'argent.


Son rôle est de révéler et de célébrer la personnalité de ses personnages. Elle crée avec son imaginaire, pour que ses œuvres puissent réconforter, amuser, accompagner, toucher. 


 BIO


Marie-Claude Goulet est une artiste émergente autodidacte, dont l’aventure artistique a commencé sans prévenir il y a deux ans, lorsqu’elle a réalisé que la peinture l’aidait à calmer ses migraines persistantes et chroniques. Elle est alors avocate de carrière. 


À l’adolescence jusque dans la vingtaine, elle a reçu plusieurs prix et distinctions pour ses talents d’écriture. Elle aimait principalement écrire des contes pour enfants, dans lesquels des animaux étaient les protagonistes. À travers ses toiles, elle a renoué avec sa nature créative, et raconte à nouveau des histoires, grâce à l’unicité et aux personnalités variées de ses créatures distinctives.


En 2019, Alarie art contemporain a présenté « Le cerveau qui s’apaise », la première exposition solo de l’artiste, et qui a connu un très beau succès. Elle a son propre style, et elle transmet sa nature positive et résiliente dans son art. C’est une femme déterminée, avide d’apprendre, et de poursuivre son évolution et sa progression en tant qu’artiste.


image185